Facebook

Twitter

 
 
 

      Facebook AOF - Association des Optométristes de France   Twitter AOF - Association des Optométristes de France

get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>
Taille du texte: +

Reconnaissance de l'optométrie : Agnès Buzyn de nouveau interpellée

« Encadrer légalement l’optométrie », tel est le souhait de nouveau exprimé dans une question écrite publiée au Journal Officiel (JO), jeudi 20 juin. Cette fois, l’initiative a été portée par Jean-François Husson, sénateur de la Meurthe-et-Moselle (54). Cette profession « non reconnue en France contrairement à de nouveaux autres pays européens, peut constituer une des réponses à la pénurie d’ophtalmologistes que notre territoire connaît actuellement », explique-t-il.

 

jean francois hussonEn confiant la prescription de certains actes aux optométristes (lunettes correctrices ou lentilles de contact par exemple) formés à bac +5, « les ophtalmologistes pourraient recentrer leurs pratiques sur l’aspect médical de la santé oculaire ».

 

« En 2014, un rapport sénatorial préconisait cette demande de clarification de la filière au bénéfice de l’optométrie. Le gouvernement semble partager cette orientation et a par ailleurs désigné une mission destinée à faire des propositions sur la réorganisation de la filière », poursuit Jean-François Husson.

 

Le sénateur de la Meurthe-et-Moselle invite Agnès Buzyn à s’exprimer sur les conclusions de « cette mission d’information qui pourrait déboucher sur une reconnaissance de l’optométrie en France ».

 

La ministre a récemment laissé une ouverture à l’optométrie tout en rappelant les différentes mesures destinées à améliorer l’efficience de la filière et à réduire les délais de rendez-vous chez les ophtalmologistes : décret de 2016 élargissant les prérogatives des opticiens, réingénierie de leur formation, protocoles de coopération entre les « 3 O ».

 

Source : acuite.fr 

Facebook     Twitter